banniere-Lambert-RH
Accueil / Actualité / La compétence

La compétence

Katia Dubois
Partager cet article
27 avril 2016

Défi du jour : Pourquoi ne pas prendre le temps de féliciter les bons coups de vos employés aujourd’hui?

 

Le temps file à une vitesse folle. Les gestionnaires ont souvent une pile de dossiers sur leur bureau qui n’attend qu’eux. Dans ce cafouillis, il est important, dans une optique positive, de souligner les bons coups des employés. Il s’agit de gestes tout à fait gratuits mais si gratifiants pour un employé qui, à tous les jours, génère un apport considérable à l’entreprise. Il faut prendre le temps de les remercier et de souligner leurs bons coups autant individuels que collectifs. Il s’agit ici de les reconnaître et ainsi augmenter les chances que cette compétence soulignée s’épanouisse davantage. La reconnaissance peut être ciblée sous 4 angles différents : la reconnaissance de la personne, des résultats, de l’effort et de la pratique au travail. Pour en savoir plus, je vous invite à lire le texte inspirant de Monsieur Jean-Pierre Brun, professeur titulaire à l’Université Laval.

 

http://www.portailrh.org/effectif/fiche.aspx?p=559342

 

Pourquoi reconnaître la compétence?

Partons de la théorie des attentes de VROOM. Cette théorie propose que les individus seront motivés à fournir des efforts dans les activités de travail qui sont susceptibles de leur procurer le plus de satisfaction et qu’ils pensent être assez compétents pour les réaliser. C’est ainsi dire que reconnaître un effort particulier d’un employé ayant atteint un résultat souhaité aura tendance à luir donner envie de ce sentiment de satisfaction. Reconnaître la compétence aura donc un effet de rétroaction directement positif. Il faut toutefois faire attention de ne pas tomber dans le piège de l’excessivité.

 

À ne pas oublier :

Le psychologue américain B.F. Skinner disait ceci : La façon dont on offre un renforcement positif est plus importante que la quantité.

1.Seuls les compliments appréciés par l’employé sont efficaces.


2.Le moment choisi pour le renforcement est important. La rétroaction doit être immédiate pour être efficace.


3.La personne qui fait la rétroaction doit être crédible aux yeux de l’employé pour être efficace.


4.La rétraction doit être claire pour que le renforcement soit reçu positivement.


5.La répétition perd de son efficacité. L’impact sera moindre si pour une simple action l’employé s’attend toujours recevoir des compliments. Il ne faut donc pas entrer dans l’excès.

Tous les conseillers de Lambert Ressources humaines ont une formation universitaire et sont membres CRHA.


Lambert Ressources humaines 819.472.1215 www.lambert-rh.com.

Source : SABA, DOLAN, JACKSON ET SHULER. La gestion des ressources humaines; les tendances et les enjeux. 2014