banniere-Lambert-RH
Accueil / Actualité / Le Recrutement - Plus ardu qu'il n'y parait!

Le Recrutement - Plus ardu qu'il n'y parait!

Maude Sicotte
Partager cet article
12 août 2016
Maude Sicotte, CRHA
Conseillère en recrutement
819 472-1215, p. 227
 

Lorsqu'on pense au recrutement, on se dit que c'est plutôt simple, que cela consiste tout simplement à asseoir la bonne personne sur la bonne chaise. Combien de fois ai-je entendu des commentaires du genre «Tout le monde peut faire du recrutement, c'est facile!» ou encore « Je ferais  ton travail, c'est tellement positif et agréable d'offrir une opportunité d'emploi à un individu». Encore pire : «J'ai vraiment un excellent flair, en moins de cinq minutes je peux savoir s'il s'agit de la personne qui convient ou non».  Vous êtes dans le néant et n'avez pas la moindre idée à quel point vous vous trompez.

Dans le marché actuel, la compétition est féroce et il est faux de croire que seuls les candidats ont à se vendre puisque la marque employeur prend tout autant d'importance1.

Le noyau du processus de recrutement est bien évidemment l'entrevue en personne. En effet, l'entretien d'embauche «permet de tester plusieurs choses : les connaissances du candidat, sa personnalité et ses réactions2».  Que vous soyez le recruteur ou le candidat, mettez les chances de votre côté et évitez certains faux pas.

 

ESPACE RECRUTEUR

Eh oui, ce ne sont pas que les candidats qui peuvent donner de mauvaises entrevues, les recruteurs aussi! Le recruteur se doit d'éviter certaines erreurs afin d'optimiser l'expérience d'entrevue pour empêcher d'écarter une bonne candidature ou encore de conserver une candidature qui ne devrait pas. Dites-vous «qu'il n’y a pas de mauvais candidat, mais il peut y avoir un individu qui ne corresponde pas à une entreprise3».

Ne pas savoir ce que l'on recherche : Quels sont les critères importants pour le poste à combler? Quel type de personne recherchez-vous pour rejoindre votre équipe? Quelle est la mission et les valeurs de votre organisation? Il est difficile d'évaluer correctement une candidature si vous n'avez aucune idée de ce que vous cherchez réellement. Prenez le temps qu'il faut pour déterminer vos besoins, sans quoi le processus d'entrevue ne vous mènera pas bien loin.

Ne se fier qu'à l'entrevue : Une entrevue est un excellent moyen d'en apprendre davantage sur une personne, tant au niveau de ses expériences qu'au niveau de sa personnalité. Cependant, n'omettez pas les étapes complémentaires telles que les tests de compétences (par exemple le test informatique lorsque nécessaire), les tests psychométriques, la validation des références et du plumitif.

Biais de projection : Cette erreur «représente notre tendance à être attiré par les individus qui partagent nos valeurs, nos pensées4». Vous pourriez, par exemple, évaluer un candidat possédant un chien plus favorablement parce que vous êtes vous-même un grand adorateur des animaux. Bien que vous partagiez cet amour commun, cela ne fait pas du candidat un meilleur choix pour autant!

Stéréotypage : Ne laissez pas vos préjugés ou vos idées préconçues prendre le dessus sur votre objectivité; «Les stéréotypes ont souvent trait à des variables démographiques comme le sexe, la race, l’origine ethnique ou l’âge, mais peuvent également faire intervenir d’autres variables comme le niveau de scolarité, l’orientation politique ou les intérêts5».  Soyez ouverts d'esprit et rappelez-vous de ce qui est vraiment important pour le poste à combler et pour votre organisation.

Effet de halo : L’effet de halo survient lorsque le recruteur se laisse influencer par une caractéristique (positive ou négative) du candidat et laisse cette caractéristique influencée tout le reste6. Une entrevue vous permettra d'obtenir plusieurs éléments d'informations, il s'agit donc d'une erreur de guider votre choix parce qu'un seul élément vous déplaît ou vous éblouit. Soyez objectif, et ce, tout au long de l'entrevue.

Choisir la personne la moins pire : Ce serait vraiment une erreur monumentale. Il est vrai que nous sommes parfois dans l'urgence et que le surplus de travail engendré par un manque de personnel peut devenir lourd à porter. Cependant, choisir la personne la moins pire ne repoussera le problème qu'à plus tard et vous vous retrouverez à nouveau dans un processus d'embauche. Soyez patient, vous finirez par trouver. Dites-vous qu'il n'est pas nécessaire de passer par une quantité infinie d'étapes dans le processus de recrutement mais plus il y en a, moins la marge d'erreur est grande et meilleures sont les chances que le recrutement soit positif.

 

ESPACE CANDIDAT

Que ce soit dû à la personnalité, le stress ou encore le manque d'expérience, plusieurs comportements peuvent nuire considérablement les chances d'un candidat  à l'obtention d’un poste suite à l'entrevue. Rappelez-vous que nous n'avons jamais deux chances de faire une première bonne impression.

Arriver en retard : Parce que cela arrive bien plus souvent qu'on le pense! Arrivez un 10 à 15 minutes d'avance serait convenable. Si, pour une raison X, vous pensez être en retard, il est préférable de téléphoner afin de le mentionner, et surtout, n'oubliez pas de vous excuser à votre arrivée. Arriver trop en avance n'est pas une bonne stratégie non plus puisqu'on pourrait croire que vous ne savez pas bien gérer votre temps.

Une poignée de main molle : La poignée de main est importante. Il s'agit du premier contact que vous aurez à votre arrivée. Assurez-vous qu'elle soit ferme puisqu'une poignée de main molle pourrait être interprétée comme un manque de confiance en vous. Prenez garde, il n'est pas nécessaire de briser les phalanges du recruteur non plus!

Répondre à son téléphone cellulaire : Il est déjà bien mal vu de l'entendre sonner en entrevue, alors je vous laisse imaginer l'impression donnée si en plus vous prenez la peine d'y répondre. Fermez-le. Si pour une raison quelconque vous attendez un appel d'une importance capitale, mentionnez-le au départ.

Mal choisir ses vêtements : Assurez-vous que vos vêtements sont appropriés pour l'emploi et que votre apparence est soignée. Bien que vous ne connaissiez pas la politique vestimentaire de l'entreprise, il est préférable de porter des vêtements dans lesquels vous êtes à l'aise et en confiance et de miser sur la sobriété. Mesdames, le décolleté plongeant n'est donc pas de mise pour une entrevue.

Parler de manière déséquilibrée : Certaines personnes répondront à cinq questions alors qu’une seule leur sera posée, et d'autres devront se faire poser cinq questions afin que le recruteur réussisse à mettre la main sur une seule réponse. Trouvez un équilibre. Ne soyez pas pressé, vous aurez le temps de vous vendre suffisamment. N'ayez pas peur de faire répéter le recruteur et prenez le temps de réfléchir à votre réponse. Laissez-vous un peu désirer en évitant de trop parler.  À l'inverse, vous avez un certain travail de vente à faire. Restez silencieux ou répondre trop succinctement aux questions ne favoriseront pas non plus votre candidature.

Mentir : Que ce soit sur vos diplômes, vos expériences passées, vos compétences ou encore sur votre plumitif, le mensonge n'est pas la meilleure stratégie à adopter. Dites-vous que le recruteur analyse chacune de vos paroles et que si quelque chose lui semble louche, il creusera assurément. La relation de confiance commence donc plutôt mal si ce dernier se rend compte de vos mensonges.

Diffamer l'ex-employeur : Certes, vous aurez le plaisir de vous vider le coeur, mais un entretien d'embauche n'est probablement pas le bon moment pour le faire. D'abord, parce que cela fera ressortir en vous des émotions négatives, puis cela ne démontrera pas une très grande capacité à garder son sang froid, à regarder en  avant et un grand professionnalisme. Demeurez donc diplomate.

Que vous soyez candidat ou recruteur, l'erreur reste humaine. Soyez attentifs aux détails, restez vous-même et gardez en tête qu'une entrevue de sélection demeure avant tout une discussion et chaque partie doit y trouver son compte. Vous avez besoin d'un coup de main? Passez-nous voir ou appelez-nous, il nous fera grandement plaisir de vous aider puisque Lambert ressources humaines, c'est VOTRE partenaire RH! Lambert Ressources humaines 819-472-1215

 


Source:

1 http://www.portailrh.org/effectif/fiche_campusrh.aspx?p=406927
2 http://www.lesaffaires.com/strategie-d-entreprise/management/4-questions-difficiles-posees-en-entrevue-chez-tesla-microsoft-facebook-et-google/588855
3 http://www.portailrh.org/codedeconduite/articles/fiche.aspx?f=78228
4 http://www.ideasrh.fr/blog/biais-cognitifs-recruter-sans-se-tromper/
5 http://www.psc-cfp.gc.ca/plcy-pltq/guides/structured-structuree/downloads/app-e/abbr-fra.pdf
6 http://www.hrcouncil.ca/info-rh/personnes-competentes-selection.cfm

http://emploi.uqar.ca/documents/Preparationentrevueembaucheetreseautage2011.pdf
http://www.jobboom.com/carriere/que-signifie-une-poignee-de-main-molle-en-entrevue/
http://www.envirocompetences.org/nouvelles/entretien-d-embauche-les-gaffes-qui-agacent-les-recruteurs/
https://atmanco.com/fr/blog/recrutement/erreurs-de-recrutement-evitables-grace-test-atman/
http://sciences-rh.delemotte.com/2011/02/les-10-pieges-cognitifs-du-recruteur.html
http://www.travail.ca/conseils-recherche-emploi/preparer-entrevues-selection-21.html
http://www.jereussismonentretiendembauche.fr/je-reussis-mon-entretien-dembauche/detail/article/peut-on-mentir-en-entretien.html